Huitième de finale de la Russia 2018. Espagne 1er Groupe B / Russie 2e Groupe A .

 
0
 


http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/FIFA_World_Cup_2018_Logo.png ..... http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/1022959737.jpg ..... http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/hmg2zh1ltzxbyoxqd0fg.jpg
________________________________________________________________________________________________________


http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/espagne.png ESPAGNE (1-1) RUSSIE http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Russie.png


MOSCOU. Stade Loujniki. 1er Juillet. 16 heures.


Compositions des équipes:

ESPAGNE. (4-2-4). Entraineur: Fernando Hierro qui a succédé à Julien Lopetegui.

De Gea - Nacho par Carvajal 70', Piqué, Ramos, Alba - Koke, Busquets - D. Silva puis Inista 67', Isco, Asensio par Rodrigo 104' - Diego Costa par Aspas 80'.


RUSSIE.(4-2-3-1). Entraineur: Stanislas Tchertchessov.

Akinfeev - M. Fernandes, Kutepov, Kudryashov, Ignashevich - Zobnin, Zhirkov puis Granat 46', Samedov puis Cheryshev 61' - Golovin, Kuzyaev puis Yerokhin 97', Dzyuba puis Smolov 65'.


But pour la Russie: 40'Dzyuba
But pour l'Espagne: Ignashevich11 11' csc
Tirs au but. RUSSIE (3-4)



Après les échecs du Mondial 2014 et de l'Euro 2016, l'Espagne n'ira pas plus loin.

Le sélectionneur espagnol Fernando Hierro avait réservé plusieurs surprises dans sa composition d'équipe pour le 8e de finale contre la Russie, ce dimanche à Moscou. Andrés Iniesta est remplaçant dans le 4-2-3-1 dessiné. Marco Asensio est ainsi titulaire à gauche de l'attaque, avec Isco dans un rôle de numéro 10. Koke accompagne Busquets devant la défense.
Habituel titulaire, Dani Carvajal est lui aussi sur le banc, c'est Nacho qui occupe le poste de latéral droit.
Pour la première fois dans l'histoire du football dans un Mondial, les 2 équipes ont effectué un quatrième changement en prolongation, comme l'autorise désormais le règlement. Malgré tout cela, la Roja a subi la loi du pays organisateur.
L'Italie, la Hollande restées à quai pendant les éliminatoires, l'Allemagne sortie sans ménagement dans les matches de groupe, le Portugal Champion d'Europe évincé en 1/8e comme l'Argentine, c'est aujourd'hui l'Espagne un des grands favoris vainqueur du trophée 2010 qui va quitter la Russie.

Les 114 passes et les 79% de de possession de balle n'y auront rien fait. Encore eut il fallu que ces passes ne soient pas que latérales et que la confiscation du ballon servent à à marquer des buts...
L'ouverture du score par un cadeau de bienvenue Russe par Ignashevich11 11' csc, a longtemps fait espérer aux partenaires de S. Ramos une issue meilleure que le volleyeur Gérard Piqué va réduire à néant. Le géant buteur maison de la Sbornaïa Dziuba va transformer le pénalty du début de la fin Espagnole.

"Nous avons ensuite essayé de bien défendre et nous espérions les tirs au but" avouera le capitaine Akinfeev. Cette tactique frileuse conjuguée à un jeu dénué de percussion va endormir l'observateur neutre, qui ne sera tirer de sa torpeur que par l'épreuve des pénaltys. A ce jeu, Akinfeev le capitaine gardien Russe va s'imposer à la roulette Russe en repoussant les tentatives de Koke et Aspas.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/6c0f25ae91e1554e81c53d8494a62.jpg

La Roja, pourtant dominatrice comme jamais, quitte donc le mondial sans avoir montré ses qualités de percussion et de créativité passées. La prise de fonction de Fernando Hierro, après le limogeage de Jullien Lopetegui par la Fédération, deux jours seulement avant l'entrée en lice de l'équipe dans son Mondial, n'a certainement pas amenée la sérénité nécessaire à ce groupe. C'est une élimination cruelle pour une équipe qui n'a toujours pas perdu 1 seul match officiel dans le temps réglementaire depuis 25 rencontres.
Iniesta annoncera sa retraite internationale et Hierro démissionnera de son poste que va reprendre l'ex joueur Madrilène et Barcelonais Luis Enrique...

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/960x614_luis-enrique-coache-fc-barcelone.jpg

Pour l'adversaire Russe, c'est une sacrée surprise de le retrouver en 1/4. N'ayant pas gagné une seule rencontre en 2018, il a bien garni son tableau de chasse depuis...
__________________________________________________________________________________________________________


 
Suggestions