L'histoire du FC Nantes. Saison 2001-2002. (64e partie)...................................................... Jean Luc Gripond débarque, et les ennuis le suivent....

FCNantes

 
0
 

__ http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/501904.png http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/josé_arribas.png http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/jean_vincent.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/jean_claude_suaudeau.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/raynald_denoueix.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/michel_der_zakarian.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Stade_de_la_Beaujoire.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/501904.png __
_________________________________________________________________________________________________________


La veille de sa 40e saison consécutive dans l'élite, le FC Nantes assure un bilan sportif impressionnant, en rebondissant malgré différentes périodes noires qui se sont succédées.
Les Canaris affichent fièrement 1 Coupe de la Ligue ancienne version en 1965; 3 coupes de France 1979, 1999, 2000; autant de Challenge/Trophée des champions 1965, 1999, 2001; puis 8 titres de Champion de France 1965, 1966, 1973, 1977, 1980, 1983, 1995 et 2001.


Le FC Nantes 2001-2002 immortalisé ci dessous, même sans Eric Carrière et Olivier Monterrubio a pourtant de la gueule, mais sans que personne ne puisse l'expliquer, il va se prendre les pieds dans le tapis et piquer du nez...

Debout de gauche à doite: Olivier Quint, Mathieu Berson, Silvain Armand, Nicolas Laspalles, Nestor Fabbri, Guillaume Gillet.

Accroupis de gauche à droite: Pierre Yves André, Viorel Moldovan, Frédéric Da Rocha, Mickaël Landreau et Stéphane Ziani.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/fcn_2001-2002.jpg


Après le titre de champion de France 2001, le club va passer de la gloire au désespoir en seulement six mois.
L'intersaison se voulait pourtant ambitieuse (recrutement de Pierre-Yves André buteur du SC Bastia, Olivier Quint prometteur milieu offensif de Sedan et finalisation du retour de Stéphane Ziani (photo ci dessous)sous contrat à Bordeaux nantais déjà lors de la saison 90). Le Colombien Bonilla arrive de Toulouse mais repartira en décembre. Gope Fnepej et Diego Bustos de retour de prêts l'imiteront .

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/P1D2773249G.jpg


Devineau, Piocelle, jeunes prometteurs formés à la Jonelière qui se sont aguerris en prêt pendant une saison, reviennent pour étoffer l'effectif. Fenillat de retour de prêt lui aussi prend sa retraite sportive,
Ateba, Djemba-Djemba, Toulalan, N'Zigou et Pujol montent de la réserve et intègrent la section professionnelle.

D'autres font le chemin inverse. Après une belle saison mais barré par Armand, le Portugais Mario Silva retourne au Portugal, Mehdi Leroy rejoint Troyes, Macé est recruté par Toulouse, Bastia accueille Piocelle, tandis qu'Alioune Touré traverse la Manche pour Manchester City.


Choix inattendu, l'Etat major Nantais surprend tout son monde en laissant d'abord partir Olivier Monterrubio (photo ci dessous) son meilleur réalisateur de la saison passée avec 12 buts. Présent au club depuis 1996, donc homme de base des 3 derniers trophées, le Gaillacois du Tarn rejoint le voisin Rennais.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/4fcnalille7.jpg


Le FC Nantes va prendre surtout un autre gros coup de massue en laissant partir Eric Carrière (photo ci dessous) élu meilleur joueur du championnat précédent chez Lyon, un candidat au titre.
Ce sera le feuilleton footballistique de l'été.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/7f09efb32e3eb27e8c5ab11e6c40a453--fc-nantes-paninis.jpg


"Carrière a exprimé le souhait de changer de club et il a fait valoir des exigences qu'on ne pouvait satisfaire", explique mi juin le président nantais Kléber Bobin. "Il n'est pas question de s'opposer à son départ. On est en discussion avec des clubs, il discute de son côté. Dans les semaines à venir, on devrait trouver un accord". Kléber Bobin se dit prêt à étudier des propositions aux alentours de 80 MF (12,2 M?)

Le milieu de terrain annonce plus tard qu'il ne quittera pas le club quand le championnat sera commencé...

Orphelins de leur meneur de jeu blessé depuis le début de la saison, les Canaris balbutient leur jeu depuis maintenant 4 journées sans la moindre victoire. Avec un point pris sur 12 possibles et une peu glorieuse avant-dernière place, le FC Nantes, plus que jamais, se cherche. Comme en témoigne la pauvreté de son attaque. 2 but inscrit en 270 minutes, dont un penalty très douteux, le bilan est plutôt inquiétant. Les doublettes André - Moldovan, Dalmat - Vahirua et Ahamada - Da Rocha n'ont toujours pas trouvé la clé.

Le 29 août, Eric Carrière annonce sur son site (www.eric-carriere.com). "Les choses sont sur le point de se concrétiser concernant mon transfert, je vais signer à Lyon. Nantes et Lyon ont en effet trouvé un accord sur les bases de 80 millions de francs. Je m'envole vers Lyon où je vais passer la visite médicale avant de m'engager avec mon nouveau club".
Ce transfert du meilleur joueur de la saison dernière a traîné en longueur tout l'été, les dirigeants lyonnais ne voulant pas donner leur accord tant qu'ils ne s'étaient pas séparés de leurs deux attaquants Tony Vairelles et Vikash Dhorasoo. Le premier a été transféré à Bastia et le second prêté à Bordeaux, et tout récemment Steve Marlet a signé pour le club londonien de Fulham. Dès lors la porte lyonnaise se rouvrait pour Carrière, qui avait pourtant déclaré il y a trois semaines, ainsi que les dirigeants nantais, avoir mis fin aux discussions avec les dirigeants Rhodaniens.

Le joueur, blessé, fera sa rentrée et jouera son premier match avec les Canaris en championnat lors de la 5e journée à l'occasion de la défaite de Nantes à Guingamp (1-0). Son départ est un coup dur pour les champions de France, qui peinent à trouver leur rythme en ce début de saison et sont lanterne rouge du championnat, avec seulement un point marqué en cinq matches et notamment 11 points de retard sur Lyon, deuxième du classement. Le 8 septembre André ouvre son compteur but dans le nul 1/1 face à Sedan. Lors de la journée 7, Carrière débute avec Lyon contre son ancien club. Quint sauve l'honneur, et Le FC Nantes s'incline 1/4.

Éric Carrière qui s'était engagé à rester, a quitté le club alors que le championnat était déjà commencé. Ne serait il pas plus judicieux, devant ce qui n'est pas une nouveauté, que le mercato se termine le soir du 1er match de la saison?
Privé de son meneur de jeu, élu meilleur joueur du championnat passé, promu international pour la Coupe de Confédérations en remplacement de Zidane, sans véritable solution de rechange, le club Ligérien ne remporte sa première victoire que lors de la journée 12 et sa seconde aussitôt face à Monaco à domicile. Il faut attendre le retour à la victoire la 16e journée ou Vahirua et André marquent et s'imposent avec leurs équipiers sur les bords de l'Erdre.
__________________________________________________________________________________________________________














 
Suggestions