L'histoire du FC Nantes. Saison 94/95. (52eme partie)...................................................Le 7eme titre de Champion de France de Division 1.

 
0
 



__ http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/501904.png http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/josé_arribas.png http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/jean_vincent.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/jean_claude_suaudeau.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/raynald_denoueix.g[jp/img] [img]http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/michel_der_zakarian.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Stade_de_la_Beaujoire.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/501904.png __
_________________________________________________________________________________________________________________


A la fin de la saison 92, la DNCG constate le gros déficit du FC Nantes. Le club de la Loire Atlantique va être autorisé sous surveillance et conditions à repartir en Division 1. Après le départ forcé du mégalomane Bouyer, son successeur Guy Scherrer doit alors se délester de ses joueurs cadres et leurs gros salaires. Sous l'impulsion de Jean Claude Suaudeau qui a remplacé la tache Blazevic, le club renaît grâce à ses enfants issus de son centre de formation José Arribas. De moribonds, les Canaris retrouvent chaque saison un peu plus de hauteur. Coco a tout reconstruit depuis son arrivée en incorporant massivement les jeunes qu'il a formé lui même dans le cadre verdoyant de la Jonelière en y adjoignant quelques recrues à peine plus expérimentées, contraint par la cure d'amaigrissement salariale imposée au club.
 
Suggestions