L'histoire du FC Nantes. Saison 94/95. (53eme partie)........................................................ Le 7eme titre de Champion de France de Division 1 d'une équipe fantastique.

FC Nantes

 
0
 

__ http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/501904.png http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/josé_arribas.png http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/jean_vincent.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/jean_claude_suaudeau.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/raynald_denoueix.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/michel_der_zakarian.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Stade_de_la_Beaujoire.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/501904.png __
__________________________________________________________________________________________________________


A la fin de la saison 92, la DNCG constate le gros déficit du FC Nantes. Le club de la Loire Atlantique va être autorisé sous surveillance et conditions d'épurer la dette à repartir en Division 1 sous l'appellation FC Nantes Atlantique.
Après le départ contraint du mégalomane Bouyer, son successeur Guy Scherrer doit alors se délester de ses joueurs cadres avec leurs gros salaires.
Sous l'impulsion de Jean Claude Suaudeau qui a remplacé la tache Blazevic, le club renaît grâce à ses enfants issus de son centre de formation José Arribas. De moribonds, les Canaris retrouvent chaque saison un peu plus de hauteur. Coco a tout reconstruit depuis son arrivée en incorporant massivement les jeunes qu'il a formé lui même dans le cadre verdoyant de la Jonelière en y adjoignant quelques recrues à peine plus expérimentées, contraint par la cure d'amaigrissement salariale imposée au club.


Le quator en or du renouveau au FC Nantes: G. Scherrer et J. C. Suaudeau, R. Budzynski, R. Denoueix.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/j.c.suaudeau-de-grands-moments-avec-nantes.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/1995-96-budzynski-robert_b51de7c0c706d8927d0ba8944ca1dea9.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/200112293767763_low.jpg


Sur ce registre, le départ de Nourredine Naybet au Sporting Club du Portugal pour toujours assainir les finances est le seul départ véritable recensé lors de la reprise. Il est compensé par l'arrivée du Lillois Eric Decroix. Parti poursuivre sa formation au SC Bastia, Stéphane Ziani est remplacé par Benoit Cauet, transfuge du SM Caen. Eric Loussouarn gardien de la réserve obtient un contrat professionnelle. Il est rejoint sur le poste par Dominique Casagrande qui lui est en partance de Muret en Nationale 3. Davis Garcion milieu convaincant en réserve passe pro lui aussi. Le FCNA perd Christophe Bouteiller qui rejoint le Mans UC 72 et Anthony Martin milieu est recruté par EA Guingamp 2 clubs de D 2.

La saison 1994-1995 du FC Nantes Atlantique est la 52e saison de l'histoire du club nantais. Le club est engagé dans quatre compétitions : la Division 1 (32e participation consécutive), la Coupe de France (52e participation), la Coupe de la Ligue (1ère participation) et la Coupe UEFA (8e participation).

Le FC Nantes Atlantique déploie un jeu dont la qualité impressionne les observateurs1. Pour leur match d'ouverture, les Canaris concèdent le point du nul 1/1 devant Lyon. Ils s'imposent ensuite 2/1 à Auxerre. Caen s'incline 2/1 en Loire Atlantique. Lille est défait 1/2 chez lui.

Lors de la journée 5, le 19 août 94, devant 25 000 supporters et les caméras de qui vous savez, le PSG et ses stars Ginola, Raï, Lama, Le Guen, Roche, champion de France la saison précédente s'incline 0/1 sur un but d'ailleurs de Loko dès la 18e.
Celui ci fait encore saliver puisque classé 4e des buts de l'histoire du foot.
Sur un corner parisien, David Marraud repousse du poing sur son côté gauche, Christian Karembeu renvoie le long de la ligne de touche. Llacer sort le ballon devant Raynald Pedros. Dans la continuité de l'action, ce dernier fait signe du bras à Cauet de faire la touche dans la course de Patrice Loko lancé devant. Celui ci amortit de la poitrine, et remet pour Pedros, Colleter est dans le vent. Le petit gaucher lobe Roche dans sa course, remet devant pour Loko qui reprend en pleine course, et fusille Lama sous la transversale.
Entre la touche de Cauet et le but, il s'est écoulé 12 secondes sans que le ballon ne touche le sol. Aller au but avec un minimum de passes, vitesse et mouvement, c'est tout le concept de Jean Claude Suaudeau qui exulte comme jamais devant son banc.


N'Doram, Pedros, Loko, Ouedec l'archer et ses flèches.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/ndoram_pedros_loko_ouedec_nantes_95.jpg


Après 5 journées de championnat, Nantes possède déjà 8 points d'avance sur le PSG, le favori logique, et rien n'arrête les nantais. A 10 occasions le trident Pedros, Ouedec, Loko emmené par N'Doram va inscrire 3 buts dans la Beaujoire dont 5 3/0 consécutifs avec celui de l'ennemi Stéphanois le 17 septembre. Ils vont frapper 3 fois 3 buts à l'extérieur.
Le champion de France, le PSG et ses stars, est ridiculisé dans sa corbeille par 11 nantais survolté. Loko et N'Doram avec son doublé atomisent des Parisiens désemparés. Bravo et colleter seront expulsés.
Les canaris restent invaincus pendant 32 journées, un record qui risque de ne jamais être battu.
C'est finalement à Strasbourg le 15 avril 95 que Nantes concède sa seule défaite de la saison (un autre record).
Le 27 mai, contre l'AS Cannes, N'Doram et Loko marquent devant 34 210 supporteurs en extase devant leur jeu, et les Jaune s'offrent leur 7e titre 12 ans après celui de 83.

Image ci dessous: Pouliquen devant Loko, le FC Nantes concède son unique défaite de la saison à Strasbourg.


http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/1200x768_yvon-pouliquen-strasbourg-contre-patrice-loko-fc-nantes-15-avril-1995.jpg


Le 27 mai 1995, Nantes remporte son 7ème titre de champion de France. Comme en 1983, l'équipe finit avec la meilleure défense puis la meilleure attaque. Patrice Loko termine meilleur buteur avec 22 buts, Nicolas Ouédec est 3e avec 18 buts.
_______________


Les Jaune et Vert n'aiment pas les Coupes.

En coupe de France après avoir éliminé (2/1) l'US Cluses-Scionzier National 3-G (D5) avec 2 buts de Guyot et Decroix en 32eme, les Canaris se font piteusement sortir par le FC Saint-Leu qui évolue en National 1-A (D3) aux tirs aux buts après prolongations 1-1 but de Siasia.
_______________


En Coupe de la Ligue, en 8eme le SC Bastia vient s'imposer (1/0) dans la Beaujoire après prolongations. N'Doram, Makélélé et Pedros avaient éliminé les Niçois chez eux au Ray en 16eme.
__________________________________________________________________________________________________________


Le FC Nantes champion de France 94/95 :

Debout de gauche à droite : Nicolas Ouédec (34m/18b), Eddy Capron (30m/1b), Serge Le Dizet (37m), Eric Decroix (35m), Dominique Casagrande (20m), Jean-Michel Ferri (33m/1b)

Accroupis de gauche à droite : Japhet N'Doram (32m/12b), Reynald Pédros (32m/5b), Claude Makelele (36m/3b), Patrice Loko (37m/22b), Christian Karembeu (34m/3b)

Effectif supplémentaire : Benoît Cauet (25m/1b), Jean-Louis Garcia (1m), David Garcion (3m), Laurent Guyot (15m), Eric Loussouarn (5m), David Marraud (14m), Stéphane Moreau (9m), Christophe Pignol (30m/2b), Franck Renou (11m/2b), Samson Siasia (13m), Jean-Claude Suaudeau (Entr)

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/94-95.jpg
___________________________________________________________________________________________________________


Meilleurs buteurs Ligue 1 (Division 1) :

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/patrice_loko.jpg

1 Patrice Loko http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/france.gif France http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/sans-titre.png Nantes 22 buts.

2 Alain Cavéglia http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/france.gif France http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/lehavre.gif Le Havre 20 buts.

3 Nicolas Ouédec http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/france.gif France http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/sans-titre.png Nantes 18 buts.
__________________________________________________________________________________________________________


Le Paris Saint Germain remporte la coupe de la Ligue le 3 Mai 1995 au Parc des Princes devant 46 63S spectateurs face au SC Bastia (2/0) sur les buts de Alain Roche 21' et Raimundo Raí 84'.

Luc Borrelli, Antoine Kombouaré, Raymundo Ricardo, Alain Roche, Francis Llacer, (cap) Paul Le Guen puis Daniel Bravo 58', Vincent Guérin, Bernard Allou, Raimundo Raí, David Ginola puis Pascal Nouma 60', George Weah
entraineur: Luis Fernandez

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/644511098_coupe_e_la_ligue_.jpg
___________________________________________________________________________________________________________


Le Paris Saint Germain remporte aussi la coupe de France au Parc des Princes le 13 Mai 1995 devant 46698 spectateurs face au RC Strasbourg (1/0) avec un but de Paul Le Guen 49'

Bernard Lama, José Cobos puis Francis Llacer 12', Antoine Kombouaré, Alain Roche, Patrick Colleter, Vincent Guérin, Daniel Bravo, Raimundo Raí puis Pascal Nouma 90', (cap) Paul Le Guen, George Weah, David Ginola.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/psg-coupe-de-france-95.jpg
__________________________________________________________________________________________________________


http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/La_Beaujoire..png
__________________________________________________________________________________________________________
 
Suggestions