L'histoire du FC Nantes. Saison 95/96. (55e partie)........................................................... Loko et Karembeu, champions de France 95 ont déjà pris la poudre d'escampette.

 
0
 


__ http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/501904.png http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/josé_arribas.png http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/jean_vincent.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/jean_claude_suaudeau.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/raynald_denoueix.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/michel_der_zakarian.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Stade_de_la_Beaujoire.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/501904.png__
_________________________________________________________________________________________________________


Le FC Nantes a la gueule de bois. Il lui a fallu certes digérer son titre, mais surtout encaisser l'annonce du départ de Karembeu à la Sampdoria de Gênes et affronter celui de Loko au PSG.

Karembeu a été tout près du clash violent avec ses dirigeants. Le montant du transfert n'a pas été officiellement communiqué, mais de source italienne, il se serait conclu sur la base de 25 millions de francs.
Le Calédonien fera 2 bonnes saisons en Italie avant de rejoindre le Réal Madrid avec lequel il remportera 2 Coupes d'Europe. Ensuite il enchaînera ensuite à Middlesbrough, l’Olympiakos Le Pirée et le Servette de Genève, avant de finir sa carrière à Bastia.
Il compte cinquante-trois sélections et a marqué un but avec les Bleus. Surnommé le Cheval fou, Christian Karembeu devient populaire en remportant deux titres majeurs avec l'équipe de France : la Coupe du monde en 1998 et le Championnat d'Europe en 2000, mais sa notoriété est aussi amplifiée par sa relation et son mariage avec le mannequin slovaque Adriana Sklenaříková entre 1998 et 2011.
Seule ombre au tableau dans son parcours idyllique en Bleu (53 capes, 1 but), le joueur refusait de chanter La Marseillaise, pour montrer son exaspération face aux propos de Jean-Marie Le Pen, estimant que l’équipe de France était trop noire.

Le départ de Loko, lui va malheureusement devenir un feuilleton de l'été 95. Les négociations entre le FC Nantes et le club Francilien vont s'éterniser au point que le joueur va craquer se retrouver au centre d'une sordide sortie et faire une dépression qui le ferra hospitaliser un mois.
Pour le coup, Patrice Loko est arrivé avec une vraie dépression en tête au PSG (il avait notamment perdu un jeune enfant plusieurs années avant). En proie à des problèmes d'ordre privé, l'ancien Nantais part en couille à l'été 95, lors de son arrivée, et signe sa plus belle prestation dans une estafette de la police nationale. Un pénis exhibé et une garde-à-vue plus tard, le joueur va prendre son temps avant de redevenir compétitif.
Il faudra attendre sa deuxième saison pour revoir le formidable attaquant nantais sur le pré (22 buts toutes compétitions confondues). Fragile dans sa tête, il va retomber dans ses travers avec les arrivées de Simone et Maurice durant le mercato d'été 1997. Le début de longues périodes de doutes, mais aussi de fulgurances pour le garçon, comme en cette fin de saison 1997-1998 où il offre deux buts à Raí et Simone lors de la finale de la Coupe de la Ligue.
Paris ne pourra jamais compter sur celui qui avait terminé la saison 1995 avec 22 buts au compteur en championnat.
Il rejoindra ensuite Lorient, Montpellier, Olympique Lyon, ES Troyes, retour à Lorient et fin de carrière à l'AC Ajaccio.
Loko portera le maillot Tricolore à 26 reprises et marquera 7 buts.

Si le FC Nantes a perdu 2 de ses pièces maîtresses de l'obtention du titre, par contre le Directoire rentre de l'argent dans son coffre pour combler le déficit. Il n'est pas sans savoir, que désargenté, il ne pourra conserver les cerveaux de son titre, donc il prépare activement la prochaine génération et lutte pour retarder les échéances des partants.
4 renforts confirmés débarquent en Loire Atlantique pour pallier aux départs de ces 2 internationaux. Bruno Carotti arrive de Montpellier HSC (D 1) suivi par Jean Marc Chanelet du Nîmes Olympiques (D 2) comme défenseurs. Jocelyn Gourvenec photo 1, milieu de terrain brillant du Stade Rennes et son statut de meilleur joueur de Division 2 en 1994 passe à l'ennemi. L'attaquant international polonais Roman Kosecki photo 2 en partance de l'Atlético de Madrid est présenté comme un Loko ?
Yves Deroff, Nicolas Savinaud, Frédérique Da Rocha, Sebastien Piocelle, Laurent Peyrelade, Sébastien Le Pailh, Fabrice Lemasson, Ludovic Mary, Mickaël Garciau, issus de la réserve (N 1) les rejoignent pour la reprise dans la Jonelière.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/91421524.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/52445ff4ddf6fe31d4e100de98312ed5--fc-nantes-romans.jpg

Les Canaris ont perdu leur football et vont faire endurer un championnat indigne de leur rang à leurs supporters. Le PSG vient d'abord s'imposer 2/1 dans la Beaujoire lors de la journée 3. La journée suivante, ils s'inclinent sèchement 0/3 face à Bordeaux. Ils vont ensuite concéder un 2/2 encore à domicile face à Saint Etienne. Lors de la 8e rencontre, Bastia atomise le FC Nantes 4/1 à Furiani. Le reste sera sans relief. Le 9 décembre 95, au Parc des Princes, Raynald Pedros et les siens vont se faire honteusement torcher 5/0. Japhet N'Doram marquera bien un but le 1er mars à Monaco, mais ce ne sera que pour sauver l'honneur d'un 4/1 indigne de leur rang. Nice vient même s'imposer sur les bords de l'Erdre. Les joueurs de Coco Suaudeau s'inclineront ensuite à Lille, Guingamp, Lens, Montpellier, et finiront sur une denière défaite lors de la dernière journée. .. Inutile d'égrener plus une suite de résultats qui vont les faire chuter de leur piédestal de champion de France à l'incroyable... 7e place ?
________________________


En coupe de France, après avoir tombé Saint Quentin 7/1, le FC Nantes est éliminé chez lui au t.a.b. par Monaco suite à son nul 2/2 (buts de Pédros et Guyot) dès les 1/16e.

En coupe de la Ligue, les nantais s'imposent sur un but de Garcion à Montpellier HSC. Ils s'inclinent en 1/8e dans la Beaujoire 2/3 face à E. A. Guingamp (N'Doram et Peyrelade).

____________________________________________________________________________________________________________


L'AJ Auxerre Champion Ligue 1 (Division 1)95/96

Photo ci dessous, une équipe dans la saison:

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/auxerre1996.jpg

Debout de gauche à droite: Moussa Saïb (33m/6b), Alain Goma (32m), Laurent Blanc (23m/2b), Taribo West (22m), Lilian Laslandes (34m/12b), Lionel Charbonnier (23m)
Accroupi de gauche à droite: Bernard Diomède (33m/9b), Philippe Violeau (30m), Sabri Lamouchi (36m/6b), Corentin Martins (36m/13b), Franck Rabarivony (32m)
Effectif supplémentaire: Christophe Cocard (32m/6b), Fabien Cool (16m), Frédéric Danjou (7m), Thomas Deniaud (4m), Arnaud Gonzalez (1m), Stéphane Guivarc’h (23m/3b), Christian Henna (4m), Yann Lachuer (1m), Fabrice Lepaul (3m/1b), Christophe Rémy (13m), Franck Silvestre (37m/1b), Abdelhafid Tasfaout (18m/5b), Guy Roux (Entr)
___________________________________________________________________________________________________________


Meilleurs buteurs Ligue 1 (Division 1)

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/sonny_anderson.jpg

1 Sonny Anderson http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/bresil.gif Brésilhttp://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/monaco.gif Monaco 21

2 Anto Drobnjak http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/montenegro.gif Monténégro http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/bastia.gif Bastia 20

3 Florian Maurice http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/france.gif Francehttp://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/lyon.gif Lyon 18

5 Japhet N'Doram http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/tchad.gif Tchad http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/nantes.gif Nantes 15
__________________________________________________________________________________________________________


L' AJ Auxerre Vainqueur de la Coupe de France 2-1 face à Nîmes (Nat)

Buts de Laurent Blanc 52', Lilian Laslandes 88' pour Auxerre. Omar Belbey 25' pour Nîmes (Nat1)

Parc des Princes Paris, 4 Mai 1996, 44921 spectateurs, Arbitre: M. Saules

Photo ci dessous du 11 de départ de la finale:

Debout de gauche à droite: Moussa Saïb 87' puis Christophe Cocard, Alain Goma, Laurent Blanc, Taribo West, Lilian Laslandes, Lionel Charbonnier.
Accroupis de gauche à droite: Bernard Diomède, Philippe Violeau, Sabri Lamouchi, Corentin Martins, Franck Rabarivony. Entraineur: Guy Roux.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/EquipeFinale96.jpg
________________________________________________________________________________________________________


Le FC Metz vainqueur au t a b de la Coupe de la Ligue 95/96 face à l'O Lyon

Parc des Princes Paris, 6 Avril 1996, 45368 spectateurs, Arbitre: M. Batta.

La photo du 11 de départ:

Debout de gauche à droite: Frédéric Arpinon puis Magalhaes Isaias 106', Rigobert Song, Philippe Gaillot, Pascal Pierre, Sylvain Kastendeuch, Jacques Songo'o.
Accroupis de gauche à droite: Cyrille Pouget, Cyril Serredszum, Jocelyn Blanchard, Patrick Mboma 35' puis Stéphane Adam 35', Robert Pires. Entraineur: Joël Müller

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/metz1996.jpg
_________________________________________________________________________________________________________


http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/La_Beaujoire..png
 
Suggestions