La journée 2 saison 2017/2018 de la Ligue 1 en bref. (partie 2).

FCNantes.marseille

 
0
 


http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/FC_Nantes.pngMême s'il a cédé dans les ultimes minutes, ce FC Nantes a prouvé contre L'OM qu'il avait du caractère...http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Marseille.png

Claudio Ranieri le nouvel entraineur du FCNantes se souviendra longtemps de ses débuts dans sa Beaujoire. "Je n'ai jamais vu ça de ma carrière d'entraineur en 30 ans sur un banc". En effet c'est au bout de seulement 25 minutes, que le coache a déjà procédé à ses 3 changements.
Dès la 12e, son capitaine Valentin Rongier qui souffre d'une épaule doit quitter les siens sur une civière, il laisse sa place au milieu formé à l'Olympique Lyon Samuel Moutoussamy qui fait ses débuts en pro le jour de ses 21 ans.
A la 20e, c'est Yacine Bammou, victime d'un claquage derrière la cuisse qui est sorti également, remplacé par Adrien Thomasson.
Puis 5 minutes après c'est alexander Kacaniklic, victime d'une blessure derrière la cuisse, qui sort également remplacé par Jules Iloki.
Le Mister a sacrément du trembler à l'heure de jeu, en voyant le courage de Diégo Carlos finissant la rencontre avec le bras en écharpe façon Beckenbauer, et en apercevant Koffi Djidji grimaçant pour aller au terme du match consécutivement à une béquille.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/diego_carlos.jpg

Heureusement, malgré ces vents contraires, les Canaris amorphes dans le ch'Nord, ont retrouvés leurs ailes de la fin de saison passée. Ils auraient pu paniquer, sombrer sous le poids des doutes et de la malchance, mais ils ont fait mieux que résister, malmenant une bien pâle équipe de l'OM dans le jeu.
Le tir sur le poteau d'Emiliano Sala à la 89e méritait certainement mieux.
Le FC Nantes ne s’est pas trompé en recrutant Ciprian Tatarusanu. L’ancien gardien de but de la Fiorentina a été excellent ce samedi après-midi face à l’Olympique de Marseille pour sa première. Dès la 4e minute de jeu, il s’est illustré en détournant une frappe lointaine de Franck Zambo-Anguissa. Puis à la 8e minute, il s’est mis en évidence en repoussant une tête parfaitement placée de Florian Thauvin. Le portier roumain s’est ensuite à nouveau montré décisif sur une tête de Valère Germain qui prenait le chemin des filets (35e) et en s’étendant bien après une déviation marseillaise à la suite d’un corner joué au premier poteau (43e). En deuxième mi-temps, le goal n’a pas eu grand-chose à faire. Et sur le but de Lucas Ocampos sur un centre au second poteau de Florian Thauvin, il ne pouvait rien faire (87e). Une très bonne première pour l’international roumain !
Depuis le départ de Mickaël Landreau en 2006, le FCNantes n'a plus eu de très bons gardiens, le vide semble comblé... Rudy Garcia qui le connait pour l'avoir croisé avec la Roma en attestait....
____________________________________________________________________________________________________________




http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Caen.pngLa première victoire de Caen, c'est pour quand?http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Saint_Etienne.png

Sur une mauvaise série dans son antre de d’Ornano, Caen voulait briser ses mauvais résultats à domicile. Dès le départ les hommes de Patrice Garande ont pressé les Verts, les gênants considérablement dans la construction. Parti sur de bonnes bases le match est ensuite redescendu en intensité jusqu’à ce que Romain Hamouma l'ancien caennais sous ses anciennes couleurs mis sur orbite par Jonathan Bamba ouvre le score pour l’ASSE à la 67'.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/romain-hamouma-signe-a-l-asse_88579.jpg

Les Caennais et Santini, qui a touché le poteau, ont alors plus attaqué sans jamais se montrer assez précis pour égaliser. La série noire continue à Caen.
Le Stade Malherbe de Caen va devoir montrer de bien meilleures choses pour exister dans ce championnat. Les Normands, défaits lors de la première journée à Montpellier, ne sont pas à l’aise dans leur jardin, avec six défaites sur les six à domicile, il est difficile de voir plus haut avec de tels résultats.
____________________________________________________________________________________________________________



http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Toulouse.pngLe Toulouse FC met les gaz devant Montpellierhttp://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Montpellier.png

Victoire de Toulouse 1/0 grâce au pénalty de Jimmy Durmaz à la 43e. Montpellier a beaucoup tenté, surtout en fin de rencontre, mais sans précision.
Entré en jeu pour les dernières minutes toulousaines, on a revu l'ancien grand espoir du foot français révélé à Auxerre, Yaya Sanogo qui a quitté Arsenal après quatre années de perdues à Londres.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/img-yaya-sanogo-quitte-arsenal-1497015770_580_380_center_articles-444123.jpg

En fin de contrat, l'ancien Auxerrois n'a que très peu joué à Arsenal (20 matchs), et a vécu trois prêts peu fructueux à Crystal Palace, l'Ajax et Charlton. Miné par les blessures, l'attaquant de 24 ans espère se relancer avec l'équipe de Pascal Dupraz. Celui qui avait inscrit 10 buts en 13 matchs de Ligue 2 en 2012-2013 avec l'AJ Auxerre pourrait faire enfin son retour sur la scène nationale si son corps le lui permet.
Corentin Jean revenu au pays des violettes après un échec à l'AS Monaco a fait son entrée pour les dernières minutes.
A souligner aussi la présence sous ses nouvelles couleurs toulousaines de la nouvelle recrue Patrick Cahuzac emblématique capitaine du SC Bastia qui a perdu le statut professionnel.
Avec ses nouveaux arrivants, le club du président Sadran sera difficile à bouger chez lui...
__________________________________________________________________________________________________________



http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Bordeaux.pngLes Girondins de Bordeaux ont fait le minimum peu convaincant.http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Metz.png

Menés à la pause sur un but de Vada (44e), les Messins n'ont jamais semblé être capables de mettre en danger Costil. Malcom, intenable, a finalement permis à Sankharé de creuser l'écart. Bordeaux, bien que peu enthousiasmant, se rassure.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/896c6.jpg

Première frappe cadrée et premier but bordelais à la 44e. Vada est bien trouvé à l'entrée de la surface, légèrement sur la droite par Kamano. Il adresse une frappe puissante qui vient se loger dans le petit filet droit d'un Thomas Didillon impuissant.
Malcom récupère le ballon dans le couloir droit. Il dépose Assou-Ekotto, rentre dans la surface et adresse un centre tendu que Sankharé n'a plus qu'à pousser dans les filets, à 1 mètre du but.
Malcom est parfaitement lancé par Plasil dans le couloir droit. Il rentre dans la surface, repique au centre, se joue de deux défenseurs messins avant de frapper alors qu'il a 3 partenaires démarqués autour de lui. Au point de penalty, sa frappe passe à côté. Énorme occasion pour le jeune Brésilien enguirlandé par son entraineur qui n'a pas aimé son final perso...
___________________________________________________________________________________________________________



http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Gingamps.pngLe patron est déjà la...http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/PSG_logo.png

Un Roudourou plein à craquer, un match diffusé dans 183 pays à travers le monde, des milliards d'yeux et d'objectifs braqués sur le capitaine de la sélection brésilienne : le temps s'est arrêté dimanche soir pour admirer les débuts du génie auriverde sous les couleurs parsiennes. Si les automatismes avec ses coéquipiers sont forcément à travailler, Neymar le natif de Mogi das Cruses a déjà fait parler son talent. Ses premières prises de balle, ses changements de rythme et l'aspect décisif de sa prestation sur le résultat final sont autant de promesses pour la suite des évènements.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/870x489_maxsportsworldtwo516792.jpg

Un but, une passe décisive, le Brésilien n'a pas raté ses débuts, comme d'autres grandes recrues offensives du club sous QSI : Pastore avait signé deux passes décisives pour son premier match avec le PSG, en Europa League contre Differdange, en 2011, Ibrahimovic avait sorti les siens d'un bien mauvais pas en 2012 pour ses débuts contre Lorient, ou encore Di Maria avait régalé pour ses premières minutes parisiennes d'une passe décisive sublime en 2015 à Monaco.
Avec 128 ballons disputés -son deuxième meilleur total dans un match de clubs en Europe- et une position très axiale tout du long des 90 minutes du match, Neymar a déjà pris un rôle central, dans tous les sens du terme, au coeur de "son" PSG. Son placement en soutien de Cavani, dans un système de jeu qui n'était pas sans rappeler le fameux sapin de Noël cher à Carlo Ancelotti est prometteur.

_____________________________________________________***___________________________________________________
 
Suggestions