La journée 3 saison 2017/2018 de la Ligue 1 en bref. (partie 1).

FCNantes.

 
1
 


http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Metz.pngLe record de Bordeaux est battu, Monaco vainqueur 1/0 à Metz en est aujourd'hui à 15 victoires consécutives.http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Monaco_AS.png

Excepté une frappe soudaine de Rony Lopes déviée du bout des gants par Thomas Didillon (43e), l'AS Monaco a livré une première période terne et sans inspiration, pas suffisamment entreprenante et trop prévisible pour déstabiliser la défense adverse.

Sans Bernardo Silva son magicien portugais émigré à Manchester City, et le prodige national Kilian Mbappé non retenu dans le groupe puisque jugé en méforme, le Champion de France se cherche encore devant. Leonardo Jardim tâtonne.

Entré en jeu à la pause à la place de Rony Lopes, Guido Carrillo s'est vite mis en évidence, mais sa tête a échoué sur le poteau (58e), une fâcheuse habitude pour lui. Thomas Didillon avait la réussite de son côté et s'est ensuite interposé avec brio sur une tête de Kamil Glik (71e).

Mais à la 78e, servi dans l'axe par Djibril Sidibé, Rachid Ghezzal se retourne, et de son pied gauche de velours, adresse un amour de passe piquée à Radamel Falcao dans l'axe et en profondeur. Le Colombien efface le gardien messin sur le contrôle et pousse le ballon dans les filets. Il inscrit son cinquième but de la saison. Monaco était dans un soir sans, mais il poursuit son sans-faute, avec une troisième victoire de suite.

Rachid Guezzal et Jardim.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/la-premiere-de-ghezzal-10249_34.jpg

Si Jorge le jeune brésilien de 21 ans a de nouveau convaincu dans le couloir gauche de la défense, où le départ de Benjamin Mendy à Manchester City avait laissé un vide, Monaco n'a pas encore trouvé le remplaçant de Bernardo Silva sur l'aile droite. À Metz. Leonardo Jardim a testé pas moins de trois joueurs sur ce poste à Saint Symphorien: Rony Lopes revenu d'un prêt à Lille, qui n'a pas montré grand-chose et a été remplacé à la mi-temps; Adama Diakhaby transfuge de Rennes, manifestement en manque de repères avec ses nouveaux coéquipiers; et Rachid Ghezzal, entré en jeu à la 65e. L'ancien Lyonnais n'a passé que 25 minutes sur la pelouse, mais il s'est montré en jambes, décidé à provoquer balle au pied et juste techniquement, à l'image de cette offrande pour Falcao dans le dos de la défense messine. Il a marqué des points, c'est certain.

Avec cette victoire, Monaco a battu vendredi le record des 15 victoires consécutives en Ligue 1, qu'il codétenait avec le Bordeaux de Laurent Blanc (2009) .
___________________________________________________________________________________________________________



http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Lyon.pngLe but stratosphérique de Nabil Fékir qui ne suffit pas à 10 lyonnais face à un Bordeaux qui n'a jamais abdiqué. http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Bordeaux.png

L'OL a bien entamé sa rencontre dans son stade Groupama OL Academy Décines-Charpieu en ouvrant le score dès la 9e par son capitaine Nabil Fékir. Le milieu offensif a marqué les esprits d'entrée samedi, en inscrivant contre Bordeaux un but particulièrement spectaculaire marqué depuis sa ligne médiane d'un tir tendu millimétré qui a lobé le gardien. Alors que le portier bordelais Benoit Costil était très avancé, il a décoché une énorme frappe du droit du milieu de terrain, à une cinquantaine de mètres de la cage des Girondins.

Cette saison, après le départ de plusieurs leaders de l'OL comme Maxime Gonalons, Alexandre Lacazette, Mathieu Valbuena, ou Corentin Tolisso; Fékir (24 ans, 7 sélections en équipe de France) est appelé à prendre davantage de responsabilités dans l'effectif.
Elu meilleur Espoir de Ligue 1 saison 2014/2015, victime d'une rupture des ligaments pour sa 1ère sélection au Portugal (0/1) le 4 septembre 2015, il ne retrouve la compétition qu'en avril 2016. Il a ensuite traîné une blessure récurrente qui le faisait souffrir et l'empêchait de se livrer totalement avant de se faire nettoyer le genou au cours de la saison passée.
Remis totalement sur pied, il a effectué la préparation avec ses équipiers. Le coache l'a positionné à son poste de prédilection en meneur de jeu. Il l'a de plus promu Capitaine, sa silhouette s'est affinée et le sourire est revenu.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/le_but_de_N._Fékir.png __ http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Le-missile-de-Nabil-Fekir-a-50m-du-but-adverse.jpg

L'équipe de Bruno Génésio a ensuite doublé la mise à la 21e par Kenny Tete ! Depay obtient un bon coup-franc côté gauche et le frappe lui-même au deuxième poteau pour l'ancien joueur de l'Ajax qui reprend du plat du pied droit devant une défense girondine trop en retard.

Mais la rencontre va basculer pour les bordelais à la 33e quand Sergi Darder prend un deuxième jaune pour un pied haut sur Jérémy Toulalan !

A la 38e, les bordelais reviennent dans la partie. Malcom frappe un coup-franc dans le mur d'abord avant de retenter sa chance sans contrôle, c'est contré par Mariano et ça rentre !

73′ Olympique Lyonnais : But du Burkinabé Bertrand Isidore Traoré qui tente sa chance sur coup-franc, passe au-dessus du mur et trouve la lucarne de Benoît Costil! Un chef d'oeuvre pour une victoire définitive pense t'on!

En infériorité numérique, les lyonnais reculent face à une équipe bordelaise portée sur l'attaque en dépit du score. Cette dernière va être récompensée à la 87e sur une concrétisation de Lukas Lerager !! Le Danois est à la retombé au second poteau d'un centre de Pellenard. Lerager contrôle, feinte la frappe et enchaîne. Il marque à bout portant du gauche au point de penalty au milieu d'une forêt lyonnais passive et sur le reculoire des talons.

Les joueurs de Jocelyn Gourvenec vont trouver la récompense de leur obstination à n'avoir jamais abdiqué en dépit de 2 buts de retard, en égalisant pendant les arrêts de jeu par l'inévitable pépite brésilienne Malcom. Le Bordelais prend sa chance du gauche et allume un pétard du gauche à 25 mètres !! Le ballon rentre avec l'aide de la transversale ! Lopes la touche du bout des doigts mais c'est dans la lucarne. Egalisation à 3/3 !
___________________________________________________________________________________________________________



http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Saint_Etienne.pngSaint Etienne sur le podium après 3 matches. http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Amiens_SC_Logo.png

Il y a 43 ans (Champion de France 73/74 avec Robert Herbin entraîneur) que l'ASSE ne s'était trouvé sur le podium de la L 1 après 3 victoires en autant de rencontres. Il ne s'agit que d'un classement anecdotique du à une conjonction de faits favorables, mais de nature à remettre le grand club du Forez dans la lumière.
La formation stéphanoise désormais coachée par Oscar Garcia Junyent (dit Oscar), succédant à Christophe Galtier qui avait passé 9 saisons au poste, s'est imposée 3/0 face à Amiens dans son Chaudron Vert.
Bryan Dabo (image ci dessous), Jonathan Bamba, Ronaël Pierre Gabriel, trois joueurs indésirables la saison passée, sont les nouvelles locomotives que personne dans le club n'attendait à pareille fête.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/d-un-double-opportuniste-bryan-dabo-a-mis-amiens-a-genoux-photo-philippe-vacher-1503172498.jpg

Très réalistes, les Stéphanois ont fait payer chacune de leurs erreurs aux Amiénois. Deux penaltys de Bamba (13e) et Dabo (40e), qui signera son doublé en deuxième période (67e), ont validé la victoire stéphanoise. Pourtant, les Picards ont touché deux fois les montants, malgré la domination globale des Verts, qui enchaînent un troisième succès en autant de rencontre.
C'est un score que l'on qualifiera de très flatteur, avant le déplacement périlleux à Paris, vendredi prochain.
___________________________________________________________________________________________________________



http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Montpellier.pngLe RC Strasbourg prend un nul à Montpellier.http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/logo-rcsa-2016.jpg

Kamara le gardien strasbourgeois dans un grand soir, Giovani Sio maladroit au possible face à 2 occasions favorables, un gros lot de malchance, une erreur d'arbitrage sur un hors jeu qui n'existait pas, les montpelliérains de Michel Der Zakarian (photo ci dessous) leur nouvel entraîneur depuis le début de la saison se contentent d'un match nul.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/premiere-conference-de-presse-sous-les-couleurs-du-mhsc-pour_2412656_667x333.jpg

Le RC Strasbourg a ouvert la marque à la 23e. Belle transversale de Mangane à destination de Sacko. Le Strasbourgeois est emporté dans son élan mais parvient à sauver la sortie de but en trouvant Martinez en retrait. Pied gauche, le n°4 de Strasbourg adresse un centre parfait en première intention pour Saadi qui vient ajuster Lecomte au point de pénalty.

Montpellier égalise à la 74e. Sur un corner côté gauche, Mendes vient effleurer le ballon de la tête. Au second poteau, Congré est bien placé et s'arrache pour reprendre le ballon avant de le propulser au fond du filet de Kamara !
_________________________________________________________________________________________________________


 
Suggestions