La journée 4 saison 2017/2018 de la ligue 1 en bref (partie1).

FCNantesOlympique Lyon

 
1
 


http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/PSG_logo.pngLe PSG, intraitable, poursuit son très bon début de saison en dominant l'ASSE (3-0) au Parc. http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Saint_Etienne.png

Il y avait eu un match moyen du PSG contre Amiens, avec celui face à Saint-Etienne) cela fera deux, et deux rencontres solides (Guingamp et Toulouse). Avec quatre victoires, son mois d'août est un succès mais dans le jeu, il existe encore trop d'imperfections.
Cavani même encore maladroit et pas forcément dans son assiette, compte déjà cinq buts en quatre journées. Il maintient sa régularité de buteur et n'est pas effacé par l'arrivée de Neymar. Il tire toujours aussi les penaltis, exercice qu'il conserve malgré la venue du Brésilien. Il est prêt pour une grande saison. Il n'a touché que 20 ballons et de manière maladroite souvent, en témoigne son raté sur le centre de Meunier (10e), sa tentative de passe complètement loupée lors qu'il se trouvait en bonne position (70e) ou encore sa demi-volée dans les nuages face à un Ruffier au sol (74e). Reste qu'il vient de marquer 45 buts sur ses 44 derniers matchs de L1. En somme, du Cavani. Et toujours aussi généreux dans l'implication
C'est lui qui a ouvert la marque en trompant Ruffier sur penalty.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/stephane-ruffier-n-a-rien-pu-faire-sur-le-penalty-de-cavani-l-asse-a-concede-sa-premiere-defaite-de-la-saison-photo-afp-1503691307.jpg

Il est légèrement accroché dans la surface, lancé dans la profondeur presque plein axe par Neymar. Le second but sera l'oeuvre de Thiago Motta reprenant une remise de la poitrine de Marquihnos dans la surface plein axe consécutivement à un coup franc de Neymar
L'avant centre de l'équipe francilienne clôturera la bal et inscrira son second but en reprenant à la Madjer un centre de Meunier, bien décalé par Neymar.
Quelque peu pointé du doigt après les deux buts encaissés contre Toulouse (6-2) et probablement au fait de la rumeur d'une possible arrivée de Reina, le portier parisien Aréola a fait ce qu'on attendait de lui ce soir : deux arrêts sur les deux seules occasions stéphanoises. On retiendra surtout son duel gagné, au pied, face à Bamba (25e), alors que le score n'était que de 1-0. C'est toujours face au même Bamba, d'une belle parade, qu'il s'est interposé (73e) pour réaliser un clean sheet qui va lui faire du bien au moral avant de rejoindre les Bleus.
_________________________________________________________________________________________________________


http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/FC_Nantes.png0/0. Le premier match sans but en Ligue 1 de la saison. http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Lyon.png

Affligeant avant la pause, le FCNantes s'est quand même mieux comporté face à l'OL ensuite grâce notamment aux entrées de Samuel Moutoussamy nouvelle recrue formée à l'O L et Najib Gandi au club depuis 2010. La seule occasion des Canaris est venue d'Iloki, mais Lopes s'est interposé du pied (81e) et Pallois a vu sa frappe s'écraser sur la barre (84'). Pas de quoi réjouir les supporters de La Beaujoire qui n'ont encore pas vu un but en deux rencontres cette saison.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/fc-nantes-samuel-moutoussamy-s-est-fait-gacher-sa-fete-d-anniversaire.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/20961-170827171013815-31147261434205094408-494640_gandi.jpg

J. M. Aulas était rageur à la fin de la rencontre. En une semaine, son Lyon a perdu quatre points qui lui semblaient acquis. La journée précédente, son équipe a concédé un nul incroyable à domicile contre Bordeaux (3-3) alors qu'elle menait 3-1 à la 88e. Ce samedi, les hommes de Bruno Genesio ont été incapables de battre un FCN très décevant (0-0). Très solides derrière autour de Marcelo, ils ont facilement contrôlé le ballon et ont eu deux grosses occasions par Traoré en première période (5e, 10e). Après l'heure de jeu, ils ont touché deux fois sur la même action les montants en quelques secondes par Traoré et Fékir.
_________________________________________________________________________________________________________



http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Toulouse.png Le stade Rennais est 19e de Ligue 1. http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Rennes.png

Toulouse 3- Rennes 2.
Parfois brillants par instants, les joueurs de C. Gourcuff sont d'une naïveté inégalable par séquence.
Chez eux la journée précédente ils avaient mené 2/0 contre Dijon avant de se faire remonter. Face au TFC ils ont une nouvelle fois offert le bâton à leurs adversaires pour se faire battre ce coup ci d'une façon encore une fois rocambolesque.
Ils ont ouvert le score après seulement 7' sur un but de Mubélé.
Bensebaini offre un pénalty à Toulouse transformé par Durmaz 35'.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/839607754_durmaz.jpg

Diop 58' va redonner l'avantage aux toulousain.
Sarr 66' égalise pour les Rouges et Noirs.
Patatras, 71' Bourigeaud concède un nouveau pénalty une nouvelle fois transformé par le même Durmaz. Amalfitano prend un second jaune pour protestation qui se transforme donc en rouge et laisse ses partenaires à 10.
Le manque de sang froid, de maturité et de maîtrise dans le contrôle de la partie évoqué par le coach rennais font que sa jeune équipe n'a pris que 2 points en 4 rencontres. Une misère presque, inquiétant...
_______________________________________________________________________________________________________


http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/logo_sco.jpgLa première période abyssale de nullité. http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Lille.png

SCO Angers 1- LOSC 1.
Quel ennui ! Aucun tir cadré, aucune occasion franche et des coups en pagaille. Certes il faisait très chaud à Angers, mais cela ne justifie en rien l'insipide qualité du jeu proposée par les vingt-deux acteurs. On a bien cru qu’on se dirigeait vers le deuxième 0-0 de la saison en Ligue 1 mais cela s’est enfin emballé en seconde période.

Le coup de boule de Lassana Coulibaly pour l'ouverture du score angevine à l'heure de jeu.
Sur un corner d'Angelo Fulgini, l'international malien échappe au marquage de Yves Bissouma, s'élève plus haut que lui et claque une tête sous la transversale de Mik Meignan.

La frappe magistrale de Nicolas De Préville.
C’est l’exploit de cette rencontre, qui s'est achevée sur un score de parité (1-1). Devant tant d’imprécisions techniques, la frappe incroyable de Nicolas De Préville nous a réveillé. On jouait la 68e minute, l’attaquant nordiste hérite du cuir sur le côté gauche.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/DIQDmu4WsAAubyk_de_préville.jpg

Il repique et déclenche une frappe soudaine qui termine sa course dans la lucarne opposée de Letellier. Une action décisive qui permet à Lille de mettre un terme à l’hémorragie (deux défaites consécutives) et de ramener un point précieux. Annoncé sur le départ, De Préville, déjà buteur lors de la première journée contre Nantes (3-0), pourrait laisser un grand vide s'il venait vraiment à quitter le Nord.

En quatre journées, six buteurs différents ont marqué pour le SCO Angers. C'est le succès de la méthode Stéphane Moulin et de ses adjoints pour l'animation offensive de leur équipe. Angelo Fulgini et Baptiste Guillaume étaient à la fête avec 2 buts face à Bordeaux, à Amiens Thomas Mangani et Enzo Crivelli prenaient le relai, Toko Akambi faisait le travail à Marseille et contre le LOSC c'était au tour de Lassana Coulibaly. Quatre des six buts angevins ont été inscrits par les recrues. Belle et bonne pioche de la cellule recrutement...
_________________________________________________________________________________________________________



http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Bordeaux.png Sans convaincre Bordeaux continue d'avancer en tombant l'ESTAC 2/1. http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/ES_Troyes_AC.svg.png

L'ESTAC a été trop rapidement mené au Matmut Atlantique. C'est effectivement seulement à la 10e que l'équipe de Jocelyn Gourvenec a ouvert le score. Suite à un beau pressing de Sankaré, Samassa manque totalement sa relance qui tombe dans les pieds de Komano aux 20 mètres. Celui ci s'avance, dépose ses adversaires et conclut du point de penalty.
En n'ayant eu que 2 occasions les bordelais mènent sans forcer leur talent à la pause. On attendait plus des Troyens!
Déjà détruit dans leur première entame, ceux ci vont une nouvelle fois se faire cueillir dés la reprise sur un nouveau but de Sankaré à la 47e. Consécutivement à une belle construction, Malcom centre pour Sankaré énorme depuis le début de la saison, qui lancé comme un bolide, transforme l'offrande pour le 2/0.
Les troyens se ressaisissent et vont réduire la marque par Stéphane Darbion l'ancien nantais excellent depuis l'entame de la saison lui aussi. Il se trouve bien seul à la réception d'un centre de GrandSir et coupe le ballon de la tête pour permettre aux siens d'espérer.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/maxresdefault.jpg

Ce sera tout. Sans briller et en tremblant en seconde mi temps, Les Girondins tiennent leur seconde victoire de la saison. A défaut d'être dangereux, les gars de l'Aube peuvent être fiers de leur jeu produit quand ils ont allumé la lumière après la pause.
_______________________________________________________________________________________________________

 
Suggestions