La journée 8 saison 2017/2018 de la Ligue 1 en bref. (partie 3).

Monaco

 
0
 



http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Monaco_AS.pngLe Montpellier Hérault terreur des cadors de Ligue 1. http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Montpellier.png

But pour l'AS Monaco
http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/b5bfd7f5b7504884a26866f180414bfa.jpg 38' : Radamel FALCAO - Passeur : Rony LOPES

But pour Montpellier Hérault SC
http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/b5bfd7f5b7504884a26866f180414bfa.jpg 90' +2 : Souleymane CAMARA - Passeur : Kévin BERIGAUD

Le Montpellier Hérault HC en contraignant le PSG vainqueur de la Coupe de France, de la Coupe de la Ligue et du Trophée des Champions au nul 0/0 la journée précédente, a réédité la même belle opération 1/1 à Monaco le Champion de France en titre.

Après une manchette sur une belle horizontale de Subasic et sous une domination montpelliéraine quoique stérile, l'inquiétude se lisait sur le front dégarni et songeur de Léo Jardim durant l'entame du match. La gifle 0/3 infligée ici même en Ligue des Champions quelques jours auparavant par les Dragons de Porto de l'ex nantais Sergio Gonceiçao n'y étant certainement pas étrangère. Les fatigues physiques et nerveuses n'excuseront pas tout le ragout de ses joueurs inquiétant ces temps ci.

C'est donc un ouf de soulagement qu'ont du pousser peu avant la mi temps tous les Asémistes, quand Radamel Falcao s'est une nouvelle mué en sauveur. Leur capitaine s'est lancé les deux pieds en avant pour reprendre du bout de son soulier d'or une merveille de centre au second poteau assurée par Rony Lopez parti tel un train grande vitesse de son camp sur son côté droit. Couvert par Hilton grand coupable englué sur la ligne centrale, l'ex Lillois a en effet traversé la moitié du terrain tel un météorite.

Mais ensuite ce fût le néant monégasque ou à peu près tout, l'équipe de Michel Der Zakarian ne se livrant peu et plaçant quelques banderilles inachevées de ce fait. Le coach va alors à la 73e sortir du banc son vieux grognard au club depuis 10 ans Souleymane Camara piaffant d'impatience.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/souleymane-camara.jpg

Suite à plusieurs renvois de la défense monégasque aux abois devant une meute montpelliéraine lancée à l'abordage, Vitorino Hilton revanchard après ses déboires sur le but, récupérait le ballon à 30 mètres dans l'axe, balançait dans la surface et trouvait Bérigaud qui remettait sur Souleymane Camara pour l'égalisation de la tête juste avant le coup de sifflet final.
L'attaquant de Montpellier devenait par cette égalisation, le meilleur buteur de tous les temps du club des Nicollin en Ligue 1.
l’AS Monaco peut encore se targuer d’un début de saison canon en L1. Deuxièmes à un point du PSG, forts d’une attaque encore compétitive et d’un Falcao en feu, les Monégasques présentent des stats supérieures à la saison passée.
Mais l’adversité rencontrée jusqu’à présent ne doit pas cacher les lacunes asémistes...
 
Suggestions