Ligue 1. Saison 2018/2018. Journée 4.

FC Nantesstrasbourg

 
0
 


__ http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/501904.png http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/josé_arribas.png http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/jean_vincent.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/jean_claude_suaudeau.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/raynald_denoueix.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/michel_der_zakarian.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/Stade_de_la_Beaujoire.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/501904.png __
__________________________________________________________________________________________________________


Le FC Nantes lance sa saison avec sa première victoire après 4 matches en s'imposant chez ses amis de Strasbourg.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/rcstras.png RC Strasbourg Alsace (2-3) FC Nantes http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/fcn.png

Samedi 01 septembre 2018 - Stade de la Meinau.
25 031 spectateurs - 21° - Arbitre principal: Olivier THUAL, assisté de Stephan LUZI et Christophe MOUYSSET.


Buts pour Strasbourg:
21' Ludovic AJORQUE.
81' Nuno DA COSTA.

Buts pour le FC Nantes:
34' Stefan MITROVIC (csc).
45' +2 Lucas EVANGELISTA - Passeur : Majeed WARIS.
59' Emiliano SALA - Passeur : Lucas LIMA.

Composition des équipes:
RC Strasbourg Alsace
Matz SELS, Pablo MARTINEZ, Stefan MITROVIC (c), Lionel CAROLE, Kenny LALA, Jonas MARTIN http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/568t6-carton_jaune.png 574, Dimitri LIENARD puis Lebo MOTHIBA 60', Adrien THOMASSON puis Lamine KONE 69', Ludovic AJORQUE puis Benjamin CORGNET 81', Nuno DA COSTA. Entraîneur: Thierry LAUREY.
Non entré en jeu:
Bingourou KAMARA, Anthony CACI, Jérémy GRIMM, Kevin ZOHI.

FC Nantes:
Ciprian TATARUSANU, DIEGO CARLOS, Lucas LIMA http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/568t6-carton_jaune.png 43', Matt MIAZGA, Enock KWATENG http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/568t6-carton_jaune.png 57', Lucas EVANGELISTA puis Gabriel BOSCHILIA (73'), Samuel MOUTOUSSAMY, Abdoulaye TOURE (76'), Rene KRHIN, Valentin RONGIER (c), Majeed WARIS puis Anthony LIMBOMBE (87'). Entraîneur: Miguel CARDOSO.
Non entré en jeu:
Maxime DUPE, Nicolas PALLOIS, Charles TRAORE, Kalifa COULIBALY.
__________________________________________________________________________________________________________


Le FC Nantes a démarré la rencontre avec 6 joueurs de la saison passée. 5 nouvelles recrues étaient en effet alignées d'entrée de jeu par Cardozo dans la Meinau. Qui sont elles:

1) Matt MIAZGA,21 ans. Défenseur central. Sélection américaine. Prêté par Chelsea avec oa.
2) Lucas EVANGELISTA, 23 ans. Milieu brésilien qui arrive de l'Udinese,
3) Majeed WARIS, 26 ans. Attaquant ghanéen de Porto prêté avec oa. A joué au FC Lorient 2015/2018.

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/1annoncemiazga060818.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/15.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/fc-nantes-boschilia-ne-jouera-pas-contre-monaco-waris-et-miazga-sont-prets_1.jpg


2 recrues remplaçants à Strasbourg:

1) Gabriel BOSCHILIA. Milieu offensif italo-brésilien de 22 ans prêté pour 1 an par l'AS Monaco aoa.
2) Anthony LIMBOMBE. Milieu gauche belge du FC Bruges de 24 ans. Recrue la plus chère de l'histoire du FC Nantes (10M€ sans compter des bonus éventuels),

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/P17953631D3505808G_px_640_.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/P18046430D3514591G_px_640_.jpg


Deux joueurs présents avaient déjà joué des bouts de match la saison passée, sont dans le groupe désormais et dans le 11 à la Meinau:

1) Enock KWATENG, 21 ans. Défenseur latéral. Au FC Nantes depuis 2004. Repéré à Mantes-la-Jolie. 21 ans. Champion d'Europe 2016 avec l'équipe de France U19. 1ère saison en titulaire.
2) Samuel MOUTOUSSAMY. Milieu. 22 ans. Formé à O Lyon. 2e saison au FC Nantes. 1ère saison de titulaire:

http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/maxresdefault.jpg http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/le-fc-nantes-annonce-la-prolongation-de-samuel-moutoussamy--fcnantes.jpg
__________________________________________________________________________________________________________


Le FC Nantes éloigne sans doute une crise en s’imposant avec réalisme à Strasbourg:


Même avec son bilan maigrelet d'un seul point en 3 matches (1/3 Monaco), (2/0 Dijon), (1/1 face à Caen), le FC Nantes était depuis le début de la saison, l'équipe qui affichait la plus grosse possession de balle de Ligue 1.
Il faut rappeler, qu'elle était positionné dans les toutes dernières places de ce classement lors du dernier exercice sous l'ère bétonnant de Ranièri. C'est déjà, en raccourci, le grand changement notable insufflé par le nouveau coach Miguel Cardoso.

Peu importait la manière, Nantes avait un besoin impératif de ramener des points de Strasbourg pour souffler avant la trêve internationale et éloigner les prémices d'une énième révolution de l'ère Kitastrophique. Déjà, des rumeurs informaient que l’avenir sur le banc se serait inscrit en pointillés en cas de contre-performance en Alsace pour l'entraîneur portugais.

Contrairement aux 3 rencontres précédentes, mais sans renier leur nouveau concept, les partenaires de V. Rongier ont eu un peu moins de situations dangereuses, mais se sont montrés plus efficaces devant les cages. Hier c'était l'inverse, et personne en Loire Atlantique ne s'en plaindra. Avec maintenant quatre points au compteur, ils semblent bien avoir lancé pour de bon leur saison. Ils devront néanmoins en faire davantage pour confirmer l’embellie dans deux semaines car ils ont bénéficié d’un maximum de réussite pour virer en tête à la mi-temps.

Avec un réalisme froid que l'on ne leur connaissait plus, dominés dans tous les compartiments par des Strasbourgeois séduisants et logiquement menés au score, ils ont fait basculer le match.


Le film du match:

Thomasson le faux frère a oublié sa période sur les Bords de Loire en initiant une belle combinaison avec une remise de N.Da Costa. L’ancien Nantais délivre une merveille de centre millimétré sur la tête d’Ajorque, qui s’est fait oublier dans le dos de Miazga. Ce dernier conclut à la 21e d’une tête piquée à bout portant que Tatarusanu ne peut que prolonger dans son but.

35'. Moutoussamy fixe la défense strasbourgeoise dans l’axe avant d’orienter du gauche à l’opposé vers Rongier. Le capitaine nantais repique sur son pied droit face à Lala et enchaîne sur une frappe qui file à côté du but strasbourgeois. Mais Mitrovic se trouve sur la trajectoire et trompe son propre gardien aux six mètres. Cruel, mais pas immérité!

Juste avant la pause, alors que les Strasbourgeois réclamaient un penalty pour une situation litigieuse dans la surface nantaise, les Canaris mènent le contre avec Waris. L’attaquant ghanéen fixe la défense strasbourgeoise avant de trouver à l’opposé Evangelista. Pas attaqué, il prend tout son temps pour ajuster sa frappe enroulée dans le petit filet opposé et permettre à ses équipiers de prendre le devant.

Sonnés par ces deux coups du sort, les Alsaciens vont courir après le ballon, confisqué par des visiteurs plus en confiance et meilleurs dans la maîtrise technique. .

Nous sommes à l'heure de jeu. Rongier écarte sur la gauche vers L.Lima, qui a tout son temps pour ajuster son centre. P.Martinez est lobé et Sala a toute latitude pour déposer sa tête hors de portée de Sels depuis les six mètres. (1/3).
Le FC Nantes fait le break.


http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/24.jpg


Les joueurs de T. Laurey n'ont toujours pas gagné devant leur public, toujours aussi irréprochable. Ils n'abdiquent pas, refont surface et se lancent à corps perdu dans une opération tentative de remontada à l'énergie. Tatarusanu solide, par 2 fois, va éloigner brillamment ce danger.
Ensuite, Kwateng s’arrache sur la droite pour hériter d’un long ballon en profondeur. Après sa longue course, il ajuste bien son centre en retrait pour servir son capitaine. Rongier arrivé en pleine vitesse au point de penalty place une reprise croisée, mais Sels est à la parade.

Nouvelle grosse pression désespérée Strasbourgeoise qui va trouver la récompense de ses gros effort à 10 minutes du terme de la rencontre. Elle va intervenir sur une grossière erreur du dernier entrant de Cardozo.
Abdoulaye Touré, cafouille un ballon anodin face au pressing d’I.Sissoko et offre au Racing une excellente occasion de réduire l’écart. Les Strasbourgeois ne la gâchent pas, N.Da Costa poussant victorieusement le ballon au fond du but à bout portant.
Rien ne bougera ensuite.

Tous les maux entrevus depuis l'entame du championnat n'ont pas disparu d'un coupde baguette magique au cours de cette rencontre. Mais ce premier succès va permettre à M. Cardoso d'avancer dans la confiance de tous, et de travailler les automatismes pendant la trêve internationale.
_________________________________________________________________________________________________________


http://irofoot.s3.amazonaws.com/images/photos/article/La_Beaujoire..png
__________________________________________________________________________________________________________
 
Suggestions